Devenir community manager

Métier qui a pris de l’ampleur avec l’arrivée du web 2.0 et des réseaux sociaux, le community manager est une profession incontournable dans le domaine de la communication digitale. Mais existe-t-il des formations pour ce métier ? Poursuivez votre lecture et sachez comment devenir community manager.

Le rôle d’un community manager

Le community manager représente sur les réseaux sociaux la société, la marque ou le produit qu’il gère. Sa présence est indiscutable sur les réseaux sociaux. Il doit animer et gérer la communauté en ligne au quotidien. Avec son rôle d’ambassadeur, il ne fait pas que s’exprimer au nom d’une marque, il doit aussi poser des questions, faire de la modération, prendre contact avec des influenceurs ou animer des concours. Même si le community manager n’est pas à proprement parler un commercial, son rôle est de participer au développement d’une marque, d’acquérir de nouveaux clients et de fidéliser ces derniers. Il doit s’adapter à l’image que renvoie sa marque et doit publier des contenus en adéquation avec les messages que celle-ci souhaite faire diffuser et partager avec ses clients.

Étude et formation pour devenir un community manager

Il est possible de devenir community manager avec des cursus très variés. En effet, il n’existe pas une voie bien définie pour occuper ce job. Ainsi, même si le métier existe depuis longtemps, les formations exclusives dédiées au marketing social sont peu nombreuses. Pour devenir un community manager, après avoir obtenu votre bac+2 dans le domaine de la communication, vous devez continuer votre formation en choisissant une option comme le DUT MMI (Métier du Multimédia et de l’Internet). Toutefois, vous pouvez trouver en ligne des formations spécialement dédiées au web marketing. Ces formations permettront de vous familiariser avec les différentes facettes du digital marketing : rédaction web, E-commerce, SEO, etc.

Les compétences à avoir pour être un community manager

Un community manager doit être à la fois quelqu’un de positif et à l’écoute afin d’améliorer le plus possible l’image de la marque qu’il représente. Il doit aussi être avoir une bonne culture du web pour être toujours au courant des dernières tendances. La réactivité et la créativité, ainsi qu’un certain sang-froid en cas de bad buzz ou de crise constituent également des qualités recommandées pour être un community manager. En effet, face à des internautes de mauvaise foi ou mécontents, il est essentiel de ne pas s’emporter et de répondre avec calme les avis. Enfin, en tant qu’ambassadeur, le niveau d’orthographe se doit d’être irréprochable pour un community manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *